DE-MARCHE ,   JABrun L,HOMME
QUI MARCHE vers demain, L’ÂME-OR

Il a commencé à peindre, dessiner, sculpter, très précocement, par goût, par plaisir, par besoin, par nécessité, pour INTERPELLER  l’ABSENT, ce qui n’est pas là et qui peut advenir si il le décide par une création. Et ce pour combler le vide précoce de la mort de son père alors qu'il’était un très jeune enfant. Il est du pays de l’absence du père et sa démarche devient incitatrice, provocatrice par la place qu'il prend dans la rencontre avec d’autres créateurs.
Il organise des EXPOS, des « LIVE », des MARATHON ARTISRIQUES, des parcours de l’ART, des ateliers informels, des anti-ateliers, pour bousculer le réel cet impossible et être de plein pieds au « PAYS DE L’ART » pour lui extirper des morceaux d’existence et en même temps. Il n'est rien, inconnu, méconnu, il glisse sur le temps. Alors il gueule parfois sa peinture dans le vent, ou alors il commémore, piège à con, et se fait mémoire pour l’autre.

JABrun c’est LOST IN L’ART… C’est de la singularité qui émerge au jour le jour pour faire du JABrun, trace d’une existence ayant laissé des petits cailloux singuliers au bord du chemin jusqu’au NEVER MORE du JABrun.

 

 

......

 

 

 
..