Il y a du Kenneth Armitage, du Max Ernst dans les œuvres de cet Artiste ; une tendance constructiviste, épurée, aérienne où le Vide et le Plein s’imposent à l’état brut, une esquisse dans l’espace d’un retour vers l’homme et son environnement.

Cette liberté d’expression dynamique, ce langage surréaliste d’un urbanisme, cette rigidité, toute en souplesse et légèreté, s’affirment et ironisent parfois sur notre société de consommation.

L’œil de l’amateur d’art ne peut rester indifférent devant cette perception spatiale.